Nabil Bentaleb attaque un journal français en justice

Nabil Bentaleb attaque un journal français en justice 1

L’international algérien, Nabil Bentaleb, n’est pas du tout content des informations rapportées tout récemment par le quotidien régional français, Ouest-France. Le média évoquait des « problèmes cardiaques » du joueur ayant bloqué son transfert à Lille. 

Le transfert de Nabil Bentaleb au LOSC est à mi-chemin, étant « bloqué » à cause d’un « problème » de santé. En effet, Nabil Bentaleb a effectué des examens médicaux en date du 12 juillet courant, mais n’a toujours pas signé son contrat avec les Dogues. Le club attend toujours les résultats des examens complémentaires passés par le joueur pour concrétiser le transfert.

Si le club n’a pas communiqué les raisons de ce blocage, le quotidien Ouest-France dans son édition du jeudi 27 juillet, rapportait que l’international algérien « souffrait d’une anomalie cardiaque ». Ce scoop n’a pas été du goût ni du joueur lui-même ni encore moins de ses proches qui décident de porter plainte contre le quotidien régional « pour fausses informations et divulgation du secret médical », rapporte le quotidien algérien Echourouk.

Dans les faits, il ne s’agissait que de supputation et d’informations erronées. D’ailleurs, l’article en question a été modifié quelques heures seulement après avoir été mis en ligne. Ouest-France risque de ce fait de gros ennuis avec la justice française pour avoir notamment « failli » à la déontologie journalistique. « La déformation des faits, le mensonge, la manipulation, la non-vérification des faits »,  sont considérées comme les « plus graves dérives professionnelles » dans l’Hexagone.

Bentaleb à Lille : Une question de temps

Le transfert de Nabil Bentaleb  du SCO d’Angers au LOSC n’est pas totalement compromis. Selon plusieurs sources médiatiques, officialisation serait annoncée dans les prochains jours, le temps de lever quelques réserves avec les examens complémentaires qui sont, à priori, rassurants et concluants.

« Il y a un processus obligatoire en France, rappelait le président lillois. Ce sont des éléments liés à la commission médicale en L1. Nous attendons sa réponse. Il est possible que l’on demande des éléments complémentaires lorsque nous l’aurons, notamment le caractère juste temporaire ou définitif », assurait à ce propos le président lillois.  Le verdict de ladite commission serait connu à la mi-août. Autrement dit, plus de peur que de mal donc pour Bentaleb dont la carrière de footballeur est loin d’être « finie ».