Riyad Mahrez en Arabie Saoudite ? Taylor Ward s’en mêle

Riyad Mahrez en Arabie Saoudite ? Taylor Ward s'en mêle 1

Riyad Mahrez est évoqué avec instance du côté de l’Arabie Saoudite. Cela dit, il ne pourrait finalement pas prendre, à lui seul, la décision de quitter, ou non, Manchester City.  En effet, sa femme s’y oppose catégoriquement. Elle veut rester en Angleterre.

Riyad Mahrez, semblait sur le point de quitter les Skyblues pour rejoindre Al-Ahli Djeddah, qui avait fait une offre au club mancunien. Cependant, l’épouse du footballeur et capitaine des Verts, Taylor Ward, d’origine britannique, pourrait changer la donne.

Aux dernières nouvelles, elle ne veut rien entendre quant au départ vers l’Arabie Saoudite.  « Riyad Mahrez veut toujours quitter Man City pour rallier l’Arabie Saoudite, néanmoins sa femme veut rester en Angleterre », lit-on, en effet, dans un tweet de Blue Moon, un site francophone traitant de l’actualité du club anglais.

Bien avant Mahrez,  Lionel Messi a dû, lui aussi, refuser une offre saoudienne de porter les couleurs d’Al Hilal, car sa femme, Antonella, ne l’entendait pas de cette oreille. Alors Riyad Mahrez saura-t-il convaincre la sienne de le suivre au golfe ? Pour l’heure, rien n’est encore clair.On devrait peut-être attendre la fin du stage de l’équipe nationale et le retour de Riyad Mahrez en Angleterre pour en savoir davantage.

Al-Ahli Djeddah veut Riyad Mahrez

Comme révélé précédemment, le club saoudien a affiché son grand intérêt à enrôler le capitaine des Verts, Riyad Mahrez. Le journaliste italien, Fabrizio Romano, l’une des sources les mieux informées et les plus fiables concernant les transferts de football, le confirmait dans un tweet.

Selon lui, Al-Ahli s’est officiellement rapproché de Manchester City lui soumettant une offre dans le but d’enrôler Riyad Mahrez. « Les négociations sont en cours », assure-t-il. Ce dernier révèle, dans le même contexte, que l’autre club saoudien Al Ittihad, qui voulait, lui aussi, s’attacher les services de l’international algérien, n’est plus dans la course.