Énorme scandale à la FAF : Le secrétaire général démis de ses fonctions

Énorme scandale à la FAF : Le secrétaire général démis de ses fonctions 1

Nouveau scandale au niveau de la Fédération algérienne de football (FAF). Le secrétaire général de l’Instance footballistique nationale, Mounir Debichi, a été limogé de son poste pour avoir commis une bourde monumentale aux dépens de la sélection algérienne de football féminin.

En effet, selon les informations qui circulent dans les couloirs de la Fédération algérienne de football, Mounir Debichi aurait « oublié » d’inscrire l’équipe d’Algérie féminine aux éliminatoires des Jeux olympiques de Paris 2024. Une bourde monumentale qui exclut les footballeuses algériennes de la campagne des qualifications pour les JO de Paris.

Personne n’arrive à comprendre comment un tel scandale a pu arriver, mais il faut dire que d’aucuns croient dur comme fer que le secrétaire général de la FAF ne peut pas être le seul responsable dans un scandale d’une telle ampleur. Surtout que le tirage au sort pour ces éliminatoires est programmé pour la journée de mardi 30 mai 2023 au Caire, en Egypte, ce qui veut dire que c’est trop tard pour repêcher l’équipe nationale féminine et la faire participer aux qualifications des JO 2024.

Ce scandale rappelle un autre qui semblait de moindre envergure et qui a eu lieu en novembre 2022. Il s’agit du stage de l’équipe d’Algérie qui a vu les Fennecs affronter en amical les sélections du Mali et de Suède. La Fédération algérienne de football devait prendre contact avec le Toulouse FC dans le but de convoquer la révélation de la saison, Fares Chaïbi. La FAF ne l’a pas fait à temps et le club occitan a carrément refusé de libérer la jeune pépite algérienne.