Riyad Mahrez : Quand Twitter se paie Pep Guardiola

Riyad Mahrez : Quand Twitter se paie Pep Guardiola 1

Auteur d’un triplé la semaine dernière en demi-finales de la FA Cup, l’Algérien Riyad Mahrez a été laissé sur le banc des remplaçants, hier mercredi, lors du choc face à Arsenal. 

Manchester City a accueilli, ce mercredi 26 avril, le leader de la Premier League, Arsenal, dans un match d’une importance capitale pour le titre. Les protégés de l’entraîneur espagnol Pep Guardiola devaient remporter les trois points pour revenir à deux points des Gunners, avec cependant deux matchs en moins. Et ils l’ont de fort belle manière puisqu’ils ont fini la partie à 4 buts à 1.

En effet, les Citizens ont terrassé les Gunners et sont désormais en bonne position pour les déclasser et remporter la Premier League. Mais malgré cette victoire, il y a des supporters qui ne sont pas contents et le font savoir, particulièrement les fans algériens du capitaine des Fennecs Riyad Mahrez que Guardiola a laissé sur le banc malgré sa performance XXL en FA Cup avec son fameux triplé.

Twitter se paie Guardiola

En fait, cette fois, Twitter s’est déchaîné contre le coach mancunien, Pep Guardiola, auquel les internautes ont réservé plus de 11.000 tweets. Et pas seulement des supporters mais aussi des journalistes et autres influenceurs qui reprochent au coach catalan de ne pas avoir titularisé Riyad Mahrez alors qu’il venait de claquer un triplé en coupe d’Angleterre.

C’est le cas par exemple du célèbre journaliste français, Nabil Djellit qui a posté un tweet qui en dit long sur son amertume quand il a vu la Squad list. « Mahrez claque un triplé et derrière le banc… Faut être costaud mentalement à chaque fois pour revenir. Il n’a absolument pas la considération qu’il mérite », assène tout de go le journaliste, dépité par l’attitude de Guardiola.

Ils sont nombreux les internautes algériens et européens à s’être indigné contre le coach de Manchester City à propos du capitaine des Fennecs. Comme ce passionné de football qui partage un compte Twitter avec son frère et qui poste : « Si j’étais Algérien comme ça m’aurait rendu fou de voir Mahrez chauffer le banc alors qu’il a le niveau pour être titulaire dans tous les clubs d’Europe ». De quoi enrager de la marginalisation du Fennec mais et se réjouir de cette reconnaissance internationale.