Beaucoup a été dit depuis que la pépite de l’OGC Nice, Badredine Bouanani, a opté pour l’équipe d’Algérie au détriment de l’équipe de France (jeunes catégories) au sein de laquelle il a déjà évolué. Le Franco-algérien est non seulement la révélation de cette saison en Ligue 1 française, mais il est aussi considéré comme l’un des joueurs les plus prometteurs dans l’Hexagone.

La chaîne TV El Heddaf a donné la parole à son père, Nacereddine Bouanani qui estime que pour son fils, Badredine, “le choix de l’Algérie est un choix du coeur, surtout qu’il est attaché à l’Algérie depuis son jeune âge”, précisant qu’il l’encourageait toujours de choisir l’Algérie s’il devenait un jour, un joueur professionnel.

Dans le même sillage, Nacereddine Bouanani a affirmé que pour lui, le choix de l’Algérie est le premier et le dernier, mais pour son fils, “c’est lui qui a choisi de représenter l’équipe d’Algérie”. “Toute sa famille rêvait de le voir porter le maillot algérien, et ce, depuis qu’il était petit”, a fait savoir le père du joueur qui ne manquera pas d’ajouter que “le fait que le choix de l’Algérie à son âge au dépens de la France prouve que Badredine est très courageux”.

Exprimant sa joie et sa fierté après la décision de son fils de choisir l’Algérie, Nacereddine Bouanani a indiqué que les coéquipiers algériens de son fils à l’OGC Nice, en l’occurrence Youcef Atal, Hicham Boudaoui et Billel Brahimi, lui ont beaucoup parlé de l’équipe nationale et de l’ambiance qui y règne. De même que l’ambiance du public algérien lors des Jeux méditerranéens a aussi contribué dans sa décision de jouer pour l’Algérie.