Il n’y a que deux clubs africains dans le Top 50 du classement mondial de la Fédération internationale de l’histoire du football et des statistiques (IFFHS) pour l’année 2022. Dans ce classement mondial dont le Top 5 est dominé entièrement par les clubs brésiliens et anglais, seuls les Egyptiens d’Al Ahly et les Marocains du Wydad de Casablanca figurent dans le Top 50 mondial.

En effet, les Africains ne sont pas très bien classés dans le classement mondial de l’IFFHS. Ils ne sont que deux clubs dans le Top 50 et ils ne sont que 6 dans le Top 100 mondial. Il importe de préciser que parmi les six clubs africains du Top 100, figurent trois clubs égyptiens, en l’occurrence Al Ahly 1er africain (17e mondial), le Zamalek SC 3e africain (63e mondial) et les Pyramids FC 5e africain (85e mondial).

Parmi les clubs algériens, seul le champion d’Algérie, le CR Belouizdad, figure dans ce Top 100, avec une quatrième place africaine et une 72e mondiale. Il faut dire que les clubs algériens ne sont pas bien côtés au niveau mondial. Ils sont, en effet, cinq clubs d’Algérie dans le Top 20 continental, à savoir le CR Belouizdad, l’ES Sétif, la JS Saoura, l’USM Alger et la JS Kabylie.

En effet, si le CRB est 4e africain et 72e mondial comme indiqué plus haut, les Sétifiens de l’ESS pointent à la 10e place africaine et 117e mondiale. Pour ce qui est des Becharis de la JSS, ils occupent le 13e rang continental et le 145e mondial alors que les Algérois de l’USMA sont 17e en Afrique et 190e dans le monde. Et c’est la JSK qui complète ce Top 5 africain avec une 20e place africaine et une 201e place mondiale.