Il fait partie de ces rares joueurs qui ne sont pas pressés d’arrêter de jouer au football, et c’est ce qui fait de lui un joueur qui continue à jouer au football à l’âge de 48 ans. Lui, c’est Nassim Akrour, un ex-international algérien, qui a fréquenté les Fennecs entre 2001 et 2004 et qui joue encore dans un club de National 3 en France.

En effet, il est presque quinquagénaire et il refuse toujours de raccrocher les crampons. Nassim Akrour joue pour le club de Chambéry SF, qui évolue en National 3, la 5e division en France après la Ligue 1, la Ligue 2, la National et la National 2. Né à Courbevoie, à l’ouest de Paris, le joueur a cessé de joueur en tant que professionnel en 2013, soit à l’âge de 39 ans.

Nacim Akrour se confie à RMC Sports

« Comment je fonctionne ? Chaque début de saison, je regarde si mon corps va bien. Après, je ne sais comment dire … Je conserve ce plaisir du jeu et de m’amuser. Cela a toujours été en moi. Il y a le groupe aussi qui me porte. Et puis cela me permet de garder la forme : le foot, c’est cela. C’est comme ceux qui se lancent dans un marathon, mais moi, je le fais en courant après un ballon, avec les amis, un vestiaire, de la tactique et du jeu », a-t-il confié à RMC Sport.

À presque 50 ans, Nacim Akrour joue toujours au football

Il est vrai qu’il ne joue comme le font ses coéquipiers plus jeunes, mais il est toujours utile sur le terrain, selon le témoignage de son entraîneur, Cédric Rullier. « Nous apprenons à gérer son temps de récupération, forcément au-dessus des autres. Quand il joue plus des 2/3 d’un match le week-end, le suivant, il est remplaçant et la semaine, il se ménage un peu », a-t-il précisé sur les mêmes colonnes.

« Je n’ai plus les jambes qui vont comme avant, je n’ai plus cette vitesse. Mais j’ai les déplacements, j’ai mes analyses du mouvement des uns et des autres, avant de recevoir le ballon. Mes jambes tiennent encore. Je peux encore accélérer aussi. C’est plus la tête qui fonctionnent que les jambes. Et heureusement d’ailleurs car dans le foot, c’est la tête qui doit être fonctionnelle », a tenu à rappeler Nassim Akrour qui a eu, pour rappel, 18 sélections en équipe d’Algérie entre 2001 et 2004.