L’attaquant du Stade Rennais, Amine Gouiri, a apporté une réponse cinglante à la Fédération algérienne, qui a annoncé dans la matinée avoir entamé les discussions avec le joueur pour le convaincre d’endosser le maillot de l’Algérie. 

La Fédération algérienne s’est-elle précipitée en annonçant les discussions avec Amine Gouiri ? Ce matin lors de son intervention sur la radio algérienne, le président de la Fédération algérienne Djahid Zefizef a annoncé l’arrivée de Houssem Aouar en équipe d’Algérie, mais aussi le début des discussions avec Amine Gouiri pour le convaincre de jouer avec les Fennecs.

Amine Gouiri répond

Interrogé par les journalistes cet après-midi, Amine Gouiri a nié tout contact avec la Fédération algérienne assurant qu’il est toujours un international français. « J’ai pas vu. Bah même moi je n’étais pas au courant. Vous me l’apprenez. C’est pas du tout un sujet. Et non, mon choix n’est pas arrêté. Pour l’instant je suis en équipe de France Espoirs », dit-il.

Une réponse cinglante qui vient donner un véritable coup à la crédibilité de la Fédération algérienne. Comment le premier responsable du football en Algérie annonce des contacts avec un joueur qui n’est visiblement pas prêt à rejoindre la sélection algérienne ? C’est la question que l’on se pose sur Twitter où plusieurs internautes s’indignent de la démarche de la FAF qui aurait dû garder le silence sur ce dossier.