Depuis son arrivée au club français d’Angers SCO, l’international algérien, Nabil Bentaleb, a su retrouver une place de choix sur le terrain, et ce, après une année chaotique au sein du club allemand de Shalke 04. Grâce à la forme qu’il affiche depuis quelques mois, le milieu de terrain angevin a non seulement retrouvé l’équipe d’Algérie mais il est aussi convoité de partout.

En effet, s’il y a quelque chose que Nabil Bentaleb a réussi à faire à Angers, c’est bien de rebondir et de montrer que la mauvaise passe traversée outre-Rhin ne venait pas de lui. Sa place aujourd’hui est assurée au milieu de son équipe, mais beaucoup de grands clubs s’intéressent à lui et la situation d’Angers SCO n’encourage pas les joueurs à rester.

Il faut dire que même la direction du club ne cherche pas à le retenir, du moment que le milieu de terrain des Fennecs est susceptible de lui rapporter de l’argent. C’est ainsi que les vœux des deux parties se rejoignent et Nabil Bentaleb va quitter son club vraisemblablement dès le mercato hivernal de janvier. Il faudra bien entendu que le club recruteur réponde aux exigences financières des dirigeants angevins, dont son président, l’Algérien Saïd Chabane.

10 millions d’euros pour les services de Bentaleb

C’est ainsi qu’en prévision du mercato d’hiver, la direction d’Angers SCO a fixé le prix de Bentaleb à 10 millions d’euros. Classé à la dernière place, le club angevin semble condamné à la relégation et cherche à renflouer sa trésorerie. Ce prix n’est pas très élevé pour certains clubs et quand on sait que des clubs comme l’Olympique de Marseille, l’Olympique lyonnais, le Stade de Rennes et le Lille OSC montrent de l’intérêt pour son profil, il est aisé de croire que le transfert devrait être fait sans encombres.