Algérie : Imbroglio total dans l’effectif de Djamel Belmadi

Algérie : Imbroglio total dans l'effectif de Djamel Belmadi 1

L’équipe d’Algérie a entamé, lundi novembre, son stage de la fenêtre internationale de novembre. Mais l’effectif convoqué pour ce stage a connu un véritable imbroglio entre absents, partants et arrivants. 

En effet, le stage des Fennecs entamé au Centre de Sidi Moussa connaît des perturbations qui risquent de chambouler les plans de Djamel Belmadi. Et ces couacs interviennent au tout début du stage et non avant son entame pour donner au moins le temps au staff technique de réagir et d’apporter des solutions susceptibles de faire fonctionner les choses correctement.

Cela a commencé par les trois absences annoncées avant l’entame du stage. Celles d’Adam Ounas (Lille) et Alexandre Oukidja (FC Metz) qui n’ont pas été libérés par leurs clubs, avec la bénédiction de la FIFA qui a autorisé les clubs à retenir les joueurs des sélections non-qualifiées au mondial. Il y a eu aussi Ramy Bensebaïni qui a chopé le covid-19 au mauvais moment.

Mais en plein stage, des nouvelles pas réjouissantes sont parvenues. Belmadi a annoncé la blessure du gardien Moustapha Zeghba et son départ du stage. Heureusement qu’il a convoqué un gardien local, en l’occurrence Farid Chaâl, du MCA, appelé en renfort avec la défection, finalement, de deux gardiens de buts.

En fait, en réalité, il y aura défection de trois gardiens de buts puisque le sélectionneur national a également annoncé le départ d’Anthony Mandrea après le match contre le Mali. Donc, face à la sélection suédoise, les Fennecs n’auront que deux goal-keepers à leur disposition, soit Raïs M’Bolhi et Farid Chaâl. Croisons les doigts pour qu’ils ne se blessent pas d’ici samedi 19 novembre, le jour du match de Malmö.