L’équipe d’Algérie va être probablement privée de deux de ses joueurs à l’occasion du stage de la fenêtre FIFA de novembre, censé commencer ce lundi 14 novembre 2022. Et l’un des deux joueurs est une pièce maîtresse du dispositif mis en place par le sélectionneur national, Djamel Belmadi.

Selon certains médias, Adam Ounas ne rejoindra pas le rassemblement des Fennecs du 14 au 20 novembre et ne participera donc pas aux deux matchs amicaux programmés contre les sélections du Mali et de Suède. La raison ? Son club de Lille ne veut pas le libérer en raison d’une blessure qu’il a contractée aux ischio-jambiers.

L’attaquant international algérien est toujours gêné par la douleur aux ischio-jambiers. Ce qui a amené la direction du LOSC à refuser de lui délivrer un bon de sortie pour rejoindre les Fennecs. Il reste à savoir si le club a le droit de le retenir dans ce cas de figure, d’ailleurs certaines sources affirment plutôt que le club du Nord a plutôt demandé au sélectionneur algérien de le ménager un peu. Les jours à venir vont dire un peu plus sur cette question.

Bensebaini présent, mais à l’écart

De son côté, le défenseur du club allemand du Borussia Mönchengladbach, Ramy Bensebaïni, risque de s’absenter du rassemblement des Verts et de perturber, donc, les plans de Djamel Belmadi. En effet, le club a communiqué sur le cas de son joueur-vedette, affirmant qu’il a été contaminé par le virus du corona. Il est clair que cette contamination tombe très mal pour le regroupement des Fennecs, d’autant plus que Bensebaïni ne doit pas s’approcher de ses coéquipiers en sélection de peut de les contaminer.