Décidément, l’épisode cauchemardesque de l’élimination de l’équipe d’Algérie lors du dernier match barrage contre la sélection du Cameroun, continue à hanter les protégés de Djamel Belmadi. Et peut-être même le sélectionneur lui-même. Sept mois après avoir laissé filer une participation au mondial 2022, il semble que les Fennecs sont toujours traumatisés.

C’est ce qui ressort d’un entretien accordé par le capitaine des Verts, Riyad Mahrez, au média Carré, quand il est revenu à cet épisode du 29 mars 2022 au stade Mustapha Tchaker de Blida. L’attaquant international algérien de Manchester City dit qu’il ne s’est pas encore remis de cette défaite, synonyme d’élimination de la coupe du monde 2022 dont l’ouverture est prévue le 20 novembre à Doha, au Qatar.

« Mon pire moment en sélection, c’est la défaite face au Cameroun. Cela fait vraiment mal de ne pas être à la coupe du monde avec cette génération. Je n’arrive toujours pas à m’en remettre. Oui, il y a l’arbitre qui a joué un grand rôle dans ce match, mais le scénario est incroyable, ça n’existe pas », a affirmé Riyad Mahrez avec toujours beaucoup d’amertume.

Il faut dire que ce match retour des barrages contre les Lions indomptables n’a pas seulement traumatisé les joueurs et Djamel Belmadi, mais il a laissé des séquelles chez tous les Algériens qui étaient presque sûrs que l’Algérie allait se qualifier après la victoire (1-0) du match aller à Douala, au Cameroun. Mais l’arbitrage très controversé du Gambien Bakary Gassama et l’incapacité des Fennecs à gérer la fin de match en ont décidé autrement avec un but camerounais inscrit dans les dernières secondes de la partie.