Beaucoup a été dit cette semaine à propos des binationaux Houssem Aouar et Rayan Aït Nouri qui évoluent respectivement à l’Olympique lyonnais, en Ligue 1 française, et les Wolverhampton Wanderers, en Premier league. La chaîne France 24 a confirmé que les deux joueurs allaient changer leur nationalité sportive et participer au stage de novembre des Verts.

La Fédération algérienne de football (FAF) vient de communiquer sur la question par le biais de son chargé à la communication, Salah Bey-Abboud. Ce dernier n’a pas démenti la décision des jeunes Franco-algériens de rejoindre l’équipe d’Algérie mais a précisé qu’il n’y avait rien d’officiel à propos de la démarche actuelle du milieu des Gones et de l’arrière gauche des Wolves.

« Sur le plan officiel, nous n’avons rien, mais ce qui est sûr, c’est que ce genre d’informations, j’espère qu’elles vont se réaliser », a affirmé le chargé de communication de la FAF dans un entretien avec la chaîne TV El Heddaf, estimant que la Fédération algérienne de football « attend toujours que ce soit officiel ». Il a toutefois tenu à rappeler les déclarations du sélectionneur national Djamel Belmadi et le président de la FAF, Djahid Zfizef concernant la venue en sélection des binationaux.

 

« Je répète ce qu’ont dit le sélectionneur national et le président de la Fédération. N’importe quel joueur capable d’apporter un plus et qui a la volonté de porter les couleurs nationales, qu’il soit le bienvenu. Il y a des questions administratives, il y a des mesures qu’il faut prendre. Il peut faire les démarches tout seul, comme l’a fait Andy Delort, mais il est possible aussi que la FAF l’accompagne si les deux parties s’entendent sur la nécessité d’accélérer la procédure », a ajouté Salah Bey-Abboud.