L’OGC Nice des internationaux algériens Atal, Delort, Boudaoui et Brahimi a fait tomber, ce dimanche 30 octobre, l’un des ténors de la Ligue 1 française, en l’occurrence l’équipe de Lorient qui occupe la 3e place au classement ex-aequo avec Rennes. Le défenseur des Fennecs a inscrit un magnifique but en seconde période, confirmant ainsi sa bonne forme malgré la dernière blessure.

En fait, parfois, on oublie que Youcef Atal est un défenseur. Ses incursions parmi les défenseurs adversaires font parfois tilt sur le tableau d’affichage. Et c’est ce qui s’est passé ce dimanche à l’occasion du match des Niçois à Lorient, à l’occasion de la 13e journée de Ligue 1 en France.

En fait, les Lorientais menaient au score dès la 18′ et la première période s’est terminée avec cette avance sur les Niçois. Mais, il fallait compter sans le tonitruant Fennec qui a mené une nouvelle incursion dans la surface de réparation pour loger la balle dans les filets adverses. C’était à la 61′ et au moment de marquer son superbe but, Youcef Atal ne savait pas que huit minutes plus tard, son coéquipier Gaëtan Laborde allait corser l’addition en faveur du club de la Côte d’Azur.

 

La confrontation Lorient-Nice s’est achevée sur le score de 2 buts à 1 en faveur des visiteurs du sud. Et la prestation de Youcef Atal a montré que sans les innombrables blessures qui l’ont éloigné du terrain à plusieurs reprises, le fils de Boghni, en Kabylie, aurait pu faire une grande carrière dans un grand club européen.