Les clubs algériens sont majoritairement en crise et beaucoup d’entre eux trouvent même des difficultés à payer leurs joueurs. D’ailleurs, les dirigeants des clubs ne manquent jamais une occasion pour tirer la sonnette d’alarme sur la situation financière de leurs formations, demandant notamment à l’État d’apporter son aide, en l’absence des sponsors privés.

C’est peut-être ces cris que l’attaquant international algérien Youcef Belaïli a entendus. Ces cris que son club de cœur a lancés des différents quartiers de la wilaya d’Oran. L’ailier de l’AC Ajaccio n’a pas manqué de répondre à l’appel de son club d’origine, le Mouloudia club d’Oran (MCO), avec un geste, certes symbolique, mais qui fait chaud au cœur à tous les joueurs Hamraoua.

Une prime pour les joueurs du MC Oran

En effet, selon le quotidien l’Expression, Youcef Belaïli, a profité de la victoire du Mouloudia face au HB Chelghoum Laïd pour faire un geste « classe ». Il a, en effet, offert une prime à tous les joueurs du MCO pour les encourager, notamment en raison du classement pas très reluisant du club (11e). C’est ainsi que le Fennec qui évolue en Corse, a accordé une prime de 50.000 dinars à tout joueur de l’équipe du MCO.

Il est vrai que l’international algérien n’était pas obligé de faire ce geste, mais pour lui, c’est une façon d’exprimer de la gratitude au club de ses débuts. Le club qui a fait de lui ce qu’il est aujourd’hui. Pour lui, c’est aussi une façon d’être reconnaissant à sa ville natale puisqu’il y est né un certain 14 mars 1992.