Les comptes Facebook et Twitter de Canal+ ont été pris d’assaut par des centaines de commentateurs, en majorité des Français, qui n’ont pas manqué de s’en prendre à l’attaquant international algérien, Youcef Belaïli. Il s’agit d’un extrait d’une vidéo du Fennec qui expliquait, en 19 secondes, son départ du Stade Brestois, commentée violemment par les internautes de l’Hexagone.

En effet, un extrait d’un entretien avec Youcef Belaïli a été publié, vendredi 14 octobre, sur la page Facebook de Canal+. Un extrait de 19 secondes dans lequel on entend l’attaquant algérien dire : « Je ne me sentais pas bien sans ma famille. C’est pour cela que j’ai parlé avec le club pour partir et on a fait cela à l’amiable ». Rien de moins, rien de plus.

Belaïli de nouveau pris pour cible

C’est un peu malin, voire machiavélique, de la part de l’admin de cette page qui cherche visiblement à discréditer la nouvelle recrue de l’AC Ajaccio. Pour dire que Youcef Belaïli a quitté Brest parce que sa famille lui manquait mais c’est à Ajaccio, en Corse, qu’il va atterrir moins d’un mois après son départ de Bretagne ; donc, toujours loin de sa famille.

Et comme attendu par l’admin de cette page, de nombreux internautes sont tombés sur Youcef Belaïli au bas de la vidéo. Probablement des supporters du Stade Brestois ou tout simplement des militants d’extrême droite qui n’ont rien à voir avec le football, n’ont pas épargné l’Algérien dans les commentaires.

« Du coup je me suis rapproché, j’ai signé à Ajaccio, c’est plus proche de l’Algérie », dit avec sarcasme l’un des commentateurs alors qu’un autre s’interroge avec autant de sarcasme : « Sa famille lui manquait … Je savais pas qu’il était Corse ». Certains autres étaient d’une virulence inouïe, comme celui qui dit que « Y vaut rien ce gars, humainement et professionnellement je vois pas ce qu’il fait en ligue 1… mais bon il était gratuit pour Ajaccio ».