L’entraîneur de l’OGC Nice, Lucien Favre, a évoqué, dimanche 9 octobre, le cas de l’international algérien, Youcef Atal, sorti sur blessure à la 42e minute du match à domicile contre l’équipe de Troyes. Les fans du défenseur des Fennecs s’étaient inquiétés pour leur idole, particulièrement en raison de la récurrence de ses blessures.

Le coach du club de la Côte d’Azur n’est pas trop inquiet, mais il n’est pas non plus très soulagé pour son défenseur. Ce sont encore les ischio-jambiers, ces muscles de la cuisse qui permettent la flexion du genou. Il a eu le même souci, il y a un mois quand les Niçois affrontaient les Monégasques. Ce n’est pas bon quand cela devient récurrent, mais le Fennec a réagi très vite en demandant à être remplacé.

Dans sa conférence de presse animée après ce match de dimanche contre Troyes, Lucien Favre a été invité à donner des nouvelles de Youcef Atal. « C’est les ischio-jambiers à ce que j’ai vu dans le vestiaire. Mais il est sorti tout de suite, au moins il n’a pas tiré dessus. Il l’a déjà eu il y a trois semaines-un mois. Ça n’a pas duré longtemps. Là, j’espère que ça ne durera pas longtemps, car il est important pour nous », a indiqué l’entraîneur de l’OGC Nice qui emploie également trois autres internationaux algériens, en l’occurrence Andy Delort, Hicham Boudaoui et Billal Brahimi.

La même blessure en l’espace d’un mois risque de décevoir le coach niçois. Youcef Atal va peut-être s’absenter longtemps, pas comme la fois où il s’est blessé face à l’AS Monaco. Cette blessure de septembre lui a fait rater un seul match ; celui contre les Corses de l’AC Ajaccio. L’Algérien sera-t-il éloigné longtemps des terrains cette fois ?