L’attaquant franco-algérien de l’Olympique Lyonnais, Rayan Cherki se trouverait dans les plans du sélectionneur algérien Djamel Belmadi qui souhaite renforcer les rangs de sa sélection avec des joueurs binationaux.

L’attaquant formé à l’OL, Rayan Cherki ne semble pas être intéressé par la sélection algérienne. Ayant décidé de prolonger son contrat avec les Lyonnais, le joueur de 19 ans n’a pas réussi à s’imposer cette saison et gagner sa place de titulaire au sein de l’effectif de son entraineur néerlandais, Peter Bosz. Malgré cela, le joueur affiche son souhait de représenter l’équipe de France à l’avenir.

En effet, Rayan Cherki s’est exprimé, il y’a quelques jours au micro de RMC à propos de sa situation au sein du club Lyonnais et avoue que l’impatience commence à se ressentir et vit mal sa situation. « Je dis que mon heure viendra d’un moment à l’autre. Je suis patient même-si l’impatience commence à se faire ressentir, mais je ne pense pas qu’il me considère comme un joker, puisque je bosse tous les jours et sur mes entrées j’essaye de montrer que je peux apporter énormément au collectif de mon club », a déclaré Rayan Cherki.

Cherki veut s’imposer en équipe de France

En poursuivant ses déclarations, Rayan Cherki affiche ses ambitions de s’imposer sur l’échiquier de son entraineur à l’Olympique Lyonnais, mais aussi en équipe de France. « Je ne sais pas si au coach de nous le dire où de me le faire ressentir, mais après tout j’essaye de faire le maximum que ce soit en club où en sélection (équipe de France) pour pouvoir prétendre à une place de titulaire et de montrer que j’ai ma place », a-t-il conclu.

Comme lors de chaque déclaration aux médias, le jeune lyonnais préfère ignorer la sélection algérienne, fermant ainsi la porte provisoirement à toute arrivée en sélection nationale d’autant que Belmadi a affirmé que c’est aux joueurs binationaux d’afficher leur envie d’endosser le maillot des Fennecs.