Après leur victoire vendredi face à la Guinée (1-0), les Verts ont réussis à enchainer et confirmer leur grand retour, en s’imposant hier-soir face au Nigéria et au stade Miloud Hadefi d’Oran sur un score de (2-1). Les deux réalisations des Algériens ont été l’œuvre de Mahrez qui a réussi à transformer un penalty à la 41eme minute et Youcef Atal à la (61’).

Pour revenir à la physionomie de la rencontre, les Verts ont tenté d’imposer leur jeu dès l’entame du match en enchaînant des offensives sur le camp nigérian, mais c’est l’adversaire qui parvient à trouver la faille après seulement 9 minutes de jeu par l’intermédiaire de Moffi. Suite à une mésentente entre Mustapha Zeghba et Aissa Mandi, l’attaquant nigérian seul face au but donne l’avantage à son équipe.

Par suite, les camarades de Youcef Atal ont affiché un autre visage exerçant une grosse pression sur la défense nigériane, mais aucun attaquant ne parvient à trouver le chemin des filets. Malgré les nombreux essaies de Belaili, Mahrez et Slimani, la défense adverse bien en place renvoie  toutes les tentatives.

A la 18e minute de jeu, le poteau prive Riyad Mahrez de l’égalisation. Suite à une action menée par Youcef Belaili qui s’empare du gardien, ce dernier le fauche dans la surface de vérité, Mahrez récupère la balle, mais voit son tir repoussé par le poteau gauche du gardien Uzoho. A cinq minutes de la fin de la première mi-temps, Slimani d’un tir à ras de terre trouve le poteau, le ballon revient sur les pieds de Bensebaini, d’un tacle dangereux le défenseur Onyekka vise le pied de latéral gauche algérien et provoque le penalty. Le capitaine Mahrez se charge de l’exécuter et sans poser trop de questions, remet les pendules à l’heure.

Riyad Mahrez avait l’opportunité de donner l’avantage à son équipe durant le temps additionnel de cette première mi-temps, mais rate bizarrement son contrôle face au gardien nigérian. Et sur ce score nul de (1-1) que l’arbitre tunisien renvoie les deux équipes aux vestiaires.

Atal offre la victoire d’une magnifique frappe

Après la pause, les camarades de Bensebaini reviennent sur le terrain avec plus de détermination et avec l’objectif d’ajouter un second but et prendre l’avantage. Les Verts dominent leur adversaire et continuent à exercer la pression sur le camp nigérian, en enchaînant des offensives. Les tentatives de Slimani et Mahrez n’apportent aucun changement au tableau d’affichage.

Il fallait attendre la 61eme minute pour assister au deuxième but de l’Algérie. L’arrière droit, Youcef Atal d’un tir puissant dès 40 mètres bat le gardien Uzoho et donne l’avantage à son équipe. Le coach Belmadi effectue des changements durant les 25 dernières minutes en incorporant Ounas, Delort et Amoura respectivement à la place de Belaili, Slimani et Mahrez.

L’Algérie continue de dominer en imposant sans jeu, mais sans parvenir à inscrire d’autres buts et sur ce score de (2-1) en faveur des Verts, que l’homme en Noir de la partie met fin aux débats