Le président de la Fédération marocaine de football (FRMF), Fouzi Lakdjaa ne rate aucune occasion pour fustiger l’Algérie.

En effet, le président de la FRMF, Faouzi Lekjaa a décidé de dissoudre la sélection nationale des joueurs locaux à quelques semaines de déroulement du championnat d’Afrique des nations (CHAN) qui aura lieu en Algérie. Faouzi Lekjaa annonce la dissolution de cette sélection qui sera remplacée par la sélection des U23.

Les U23 au CHAN

N’ayant visiblement pas encore digéré la défaite de la sélection marocaine des joueurs locaux face à son homologue algérienne, lors de la Coupe Arabe des Nations remportée par l’Algérie au Qatar, Lekjaa décide d’envoyer la sélection U23 pour disputer le CHAN en janvier. Il a profité de la présentation du nouveau sélectionneur des Lions de l’Atlas, Walid Regragui, pour annoncer que l’équipe nationale des joueurs locaux disparaîtra des radars.

« Le rassemblement d’Autriche était le dernier pour l’équipe des locaux. Elle sera remplacée par l’équipe U23. Cette dernière disputera le prochain championnat d’Afrique des joueurs locaux (CHAN) en janvier 2023 pour préparer les phases finales des éliminatoires des JO qui auront lieu au Maroc », a déclaré Faouzi Lekjaa. Donc contrairement aux autres sélections africaines qui sont qualifiées pour disputer le CHAN-2023, le Maroc va charger la sélection U23 pour disputer cette compétition.

Vives réactions en Algérie

Cette décision du premier responsable du football marocain ne manque pas de faire réagir d’autant qu’elle arrive à quelque mois seulement du début de la compétition continentale organisée par l’Algérie. Si plusieurs observateurs estiment que Laakdja a pris cette décision radicale rien que « pour éviter les critiques » si jamais sa sélection ne réalise pas un bon parcours, d’autres assurent qu’il s’agit simplement d’une tentative du « controversé » Lakdjaa pour discréditer la compétition.