La guerre médiatique est lancée entre l’attaquant international algérien, Islam Slimani et son entraineur à Sporting CP, Ruben Amorim qui a décidé de répondre aux accusations de son ancien attaquant. 

Islam Slimani a descendu en flammes son entraineur à Sporting CP, Ruben Amorim qui était derrière son départ du club portugais. Le lendemain de son engagement avec son nouveau club à savoir le Stade Brestois, l’attaquant des Verts s’est exprimé à travers un commentaire sur twitter où il a descendu en flammes le technicien portugais qui l’a écarté du groupe pour des raisons extra-sportives. « Ce qui s’est passé, c’est qu’il (Ruben Amorim) n’a pas aimé que je sois performant et, pour ne pas sortir son joueur à lui (Paulinho), a dû trouver de faux prétextes. Mais toutes ces vérités vont bientôt sortir », avait déclaré Islam Slimani.

Amorim répond

Le coach de Sporting CP, Ruben Amorim a décidé de répliquer et répondre aux accusations de Slimani, lors de la conférence de presse animée en marge du match qui a opposé le Sporting CP à Chaves. « Slimani a attendu le bon moment pour se plaindre de la situation qu’il a vécue au Sporting Portugal. Mais je vois les choses différemment. Je veux qu’il continue d’être un héros et une légende pour les fans du Sporting, mais le staff et les joueurs savent ce qui s’est réellement passé », a déclaré Ruben Amorim, en ajoutant : « Je ne lui répondrai pas maintenant car je lui ai déjà tout dit en face. Alors qu’il a eu plusieurs occasions de le faire et qu’il n’a jamais ouvert la bouche. Quand il rentrera à Lisbonne, il aura la porte de mon bureau ouverte pour parler ».