Le gardien international algérien, Rais M’bolhi se trouve sans club depuis la fin de son contrat avec les saoudiens, d’Al-ittifaq.

À la recherche d’un point de chute, M’bolhi a reçu des offres de clubs algériens qui se sont manifestés pour l’enrôler cette saison. Le champion d’Algérie en titre, le CR Belouizdad  a d’ailleurs entamé les négociations avec le portier international. Le club de la capitale lui a proposé un contrat de deux ans et un salaire mensuel de 650 millions de centimes, équivalant de 30 mille euros.

M’Bolhi décline

Malgré le recrutement de désormais ancien gardien de la JS Kabylie, Azzedine Doukha qui a rejoint officiellement les Rouge et Blanc de Laàqiba, les dirigeants belouizdadis ont tenté de renforcer leur équipe par les services de Rais M’bolhi. Aux dernières informations, le gardien numéro 1 des Verts a décliné officiellement l’offre du CR Belouizdad, malgré le salaire colossal mis sur la table par les dirigeants du CRB.

Ce n’est pas la première fois que le portier de la sélection algérienne décline une offre d’un club algérien, puisqu’il avait refusé dans le passé les offres de deux autres clubs de la capitale à savoir le MC Alger et l’USM Alger. Le moins que l’on puisse dire, c’est que M’bolhi recale le championnat algérien et préfère poursuivre sa carrière dans les pays du Golfe. Selon certaines sources, le dernier rempart des Verts auraient relancé les négociations avec le club saoudien, Al-Ittifaq pour une éventuelle signature d’un nouvel contrat et devrait rester dans le championnat saoudien cette saison.