En plus de Yacine Adli et Houssem Aouar qui sont annoncés proches des Verts, d’autres joueurs franco-algériens se trouvent également sur les petits papiers du coach Belmadi à l’image de Rayan Cherki.

Après l’échec d’aller à la Coupe du Monde, le sélectionneur national Djamel Belmadi a décidé d’apporter des changements en apportant du sang neuf en prévision des prochaines échéances qui attendent les coéquipiers de Riyad Mahrez.

Le coach des Verts aurait d’ailleurs rencontré les proches de plusieurs joueurs dont le Lyonnais, Rayan Cherki. Le sélectionneur national leur aurait faire part de son souhait de le voir dans son effectif. Cependant, le joueur semble toujours hésitant et compte prendre tout son temps avant de trancher sur son avenir international et choisir entre les Verts et les Bleus.

 » Je ne sais pas »

Le joueur formé à l’Olympique Lyonnais s’est brièvement exprimé sur son avenir international affirmant ainsi qu’il n’a pas encore fait son choix entre l’Algérie et la France. Et le moins que l’on puisse dire que l’attaquant franco-algérien sème toujours le doute sur son avenir international. Questionné par un journaliste s’il a réellement choisi l’Algérie, Cherki qui fête ce mercredi son 19e anniversaire a répliqué « Ah, je ne sais pas mon frère ».

Une réponse claire qui maintient toujours le flou quant à la décision du jeune prodige de porter le maillot de la sélection algérienne, malgré l’attachement qu’il affiche à son pays d’origine sur les réseaux sociaux.