Le président démissionnaire de la FAF, Ammara Charaf Eddine, qui a décidé de se retirer le lendemain de la défaite de l’Algérie face au Cameroun, le 29 mars dernier, connaît d’ores-et-déjà son successeur. 

Suite à la validation de la démission de Ammara Charaf Eddine par l’Assemblée générale ordinaire de la FAF (AGO), place maintenant à sa succession. La commission électorale s’est attaquée à la préparation de la prochaine Assemblée Générale élective (AGE) de la FAF, fixée pour le 7 juillet prochain. Un nom est bien placé pour le remplacer. Il s’agit de Raouraoua, qui a remis le football algérien sur la scène internationale.

Selon plusieurs médias algériens, l’ancien patron de l’instance de Daly Brahim, Mohamed Raouraoua souhaite effectuer son retour et va se porter candidat à la présidence de la FAF. Il compte déposer son dossier de candidature, dimanche le 26 juin. Il est en contact permanant avec plusieurs personnalités pour constituer son bureau fédéral et effectuer à l’occasion son grand retour à la FAF.

Raouraoua fait l’unanimité

L’ancien membre exécutif de la CAF, compte déposer sa candidature dimanche et tenir un point de presse, le lundi à Alger pour exprimer ses motivations et ses nouveaux objectifs. Ayant quitté la FAF en 2017, Mohamed Raouraoua devrait sauf surprise effectuer son grand retour et reprendre les commandes de la FAF.

Ayant déjà fait ses épreuves dans le passé, Raouraoua fait l’unanimité au sein du milieu sportif algérien et la majorité souhaite son retour à la FAF.  La voie est libre devant lui, puisque, jusqu’à maintenant et, officiellement, il n y a encore aucun autre candidat aux prochaine élections.