Après avoir affronté l’Iran en amical, le 12 juin dernier, l’Algérie a reçu plusieurs propositions des Nations mondialistes pour un éventuel match amical, lors de la prochaine date FIFA, prévue en septembre prochain.

Le sélectionneur Djamel Belmadi a déclaré le lendemain de la victoire des Verts face à l’Iran (2-1), que plusieurs grandes nations européennes ont pris attache avec la Fédération algérienne de football (FAF) pour affronter l’Algérie en amical, le mois de septembre prochain. Malgré le fait que l’Algérie n’est pas qualifiée pour la Coupe du monde au Qatar, des sélections comme l’Italie, la Suède, la Croatie et la Belgique ont émis le vœu de jouer contre les camarades de Riyad Mahrez.

Plusieurs médias algériens, ont annoncé un accord entre la Fédération algérienne de football (FAF) et l’Union belge pour la programmation d’une rencontre amicale entre les deux sélections, le mois de septembre prochain. Selon nos sources, les contacts entre la FAF et l’Union belge datent de quelques mois, mais aucun accord n’a été trouvé pour un éventuel match amical entre les deux pays.

Notre source affirme que le match Algérie -Belgique n’aura pas lieu et que les Belges auraient pris la décision d’affronter une autre sélection, lors de la prochaine date FIFA.  Ainsi, les Fennecs devraient affronter l’Italie, la Suède où la Croatie, le mois de septembre prochain, comme annoncé par Belmadi.

De son côté, le chargé de communication de la FAF, Salah Bey Aboud, s’est exprimé aux médias en marge de l’Assemblée Générale ordinaire (AGO) de la FAF, tenue jeudi le 16 juin à Alger. Il a confirmé les déclarations de Djamel Belmadi, en affirmant plusieurs nations mondialistes veulent affronter l’Algérie en amical, mais il a refusé de donner plus de détails. Il a fait savoir que l’Uruguay voulait affronté les Verts, le 12 juin dernier mais, un accord n’a pas été trouvé concernant le lieu de la rencontre.