L’ancien président de la Fédération algérienne de football (FAF), Mohamed Raouraoua, devrait effectuer son retour et reprendre la présidence de l’instance pour succéder au président démissionnaire Charaf-Eddine Amara.

Suite à la décision de Charaf-Eddina Ammar de démissionner de son poste du président de la FAF, le lendemain de la défaite de l’équipe nationale algérienne face au Cameroun, le 29 mars dernier, le bureau fédéral a fixé la date du 7 juillet, pour la tenue de l’Assemblée Générale Élective (AGE) pour élire  un nouveau président.

En plus des deux anciens membres du Bureau fédéral de la FAF, Walid Sadi et Amar Bahloul, qui ont exprimé leur volonté de reprendre les commandes de la Fédération algérienne de football (FAF), l’ancien président Mohamed Raouaraoua pourrait être la surprise de la prochaine Assemblée Générale Élective (AGE) de la FAF. Selon plusieurs sources, les hautes autorités algériens auraient demandé à Raouraoua de revenir à la présidence de la Fédération algérienne de football (FAF), suite à l’échec de l’Algérie à se qualifier pour la Coupe du monde 2022 au Qatar.

Les mêmes sources affirment que l’ancien patron de la FAF se trouve en Algérie depuis quelques jours et a même rencontré en coulisses le ministre de la Jeunesse et des sports, Abdelrezak Sebgag. Ce dernier lui a proposé l’idée de reprendre les règnes de la FAF. Mohamed Raouraoua n’a pas encore rendu sa réponse définitive et aurait demandé un temps de réflexion avant de rendre sa réponse définitive aux hauts responsables du pays.