Convoqué pour la première fois en sélection nationale algérienne, le gardien du SCO Angers, Anthony Mandrea ne sera pas concerné finalement pour le match de ce soir qui mettra aux prises l’Algérie à l’Ouganda, dans le cadre de la 1ere journée des éliminatoires à la Coupe d’Afrique des Nations (CAN-2023).  

Pour sa première convocation chez les Verts, le portier Anthony Mandrea, n’a rejoint le lieu du stage que mercredi et avait raté les 2 premiers jours du regroupement à cause d’un problème administratif qui avait retardé son arrivée. Il se trouve au Centre Technique de Sidi-Moussa depuis mercredi, mais malheureusement il doit encore attendre pour effectuer ses débuts sous le maillot des Verts.

En effet, Anthony Mandrea n’est pas encore qualifié pour jouer avec l’Algérie. Le sélectionneur national, Djamel Belmadi, devrait se contenter des deux gardiens, Rais M’Bolhi et Mustapha Zeghba pour ces deux matchs officiels face à l’Ouganda et la Tanzanie ainsi que la rencontre amicale face à Iran, programmée pour le 12 de ce mois.

Par ailleurs, le nouveau portier des Verts, Anthony Mandrea, s’est exprimé sur le Canal officiel de la FAF, mais il n’a pas évoqué sa non qualification. Il s’est contenté de parler de l’ambiance du stage. « J’ai été appelé par le coach des gardiens de but, Aziz Bouras. Je lui ai dit que ce serait un honneur et une fierté d’être sélectionné. L’ambiance est très bonne. Il y a des anciens et des jeunes. Il y a une bonne entente entre tout le monde. Je suis arrivé et 20 minutes après il y avait entrainement donc il fallait que je sois prêt. J’ai été très bien accueilli et je les remercie pour ça», a-t-il déclaré.