La Fédération algérienne de football (FAF), revient encore une fois au sujet du match: Algérie – Cameroun et son recours déposé à la FIFA contre l’arbitre gambien Bakary Gassama. 

Dans un long communiqué rendu public ce samedi sur son site officiel, la FAF a tenu à éclaircir l’opinion sportive sur certains points dans sa démarche auprès de la FIFA qui a refusé de faire rejouer le match Algérie – Cameroun, malgré les nombreuses erreurs commises par le gambien Bakary Gassama. Dans sa démarche, la FAF a collaboré avec une agence spécialisée qui et a qualifié l’arbitrage de Gassama de suspect.

« Le lundi 4 avril 2022, la FAF avait de nouveau saisi la FIFA par courriel (Réf. N°452/SG/FAF/2022) pour introduire une expertise d’une agence spécialisée et réputée pour avoir collaborer avec cette même instance, mais aussi le CIO, l’UEFA et le Conseil d’Europe, dont la conclusion a qualifié l’arbitrage de ce match de suspect et ce, sur une échelle d’appréciation de trois niveaux (Arbitrage normal, arbitrage suspect et arbitrage anormal) », a expliqué la FAF.

Un déséquilibre dans 100%

 » Suite aux évaluations techniques et scientifiques apportées dans les rapports des experts, celles-ci montrent que l’arbitrage du match du 29/03/2022 entre l’Algérie et le Cameroun, comptant pour les éliminatoires de la Coupe du Monde de la FIFA Qatar-2022, est suspect. Le déséquilibre (100% vs 0%) entre les deux équipes pour IRD (décisions incorrectes de l’arbitre) et le nombre total des IRD élevées (3) qui a directement influencé sur le résultat, sont tous les deux bien plus élevés que les standards habituels des matchs de football professionnel. Le penalty validé qui n’a pas été sifflé (Algérie), le but invalidé accepté (Cameroun) et le but validé annulé (Algérie) ont significativement influencé le match à l’avantage du Cameroun. Tous les IRD peuvent être expliquées scientifiquement dans le Niveau 3 du rapport basé sur les analyses des vidéos… », précise la FAF.

La FAF remercie les supporters algériens

L’instance algérienne de football, dans son communiqué a tenu à remercier et rendre hommage aux supporters algériens qui ont défendu le dossier de l’Algérie. « Cependant, la Fédération algérienne de football rend un vibrant hommage à toutes celles et tous ceux, parmi les supporters des Verts, qui ont exprimé leur soutien et ont manifesté une attitude positive et responsable pour défendre le bienfondé de ce dossier de réclamation qui, quelle qu’en soit l’issue, a mérité d’être introduit de manière officielle pour que de telles dérives arbitrales soient réprimées et bannies à tout jamais du paysage footballistique continental ».