Nouveau rebondissement dans l’affaire du match Algérie – Cameroun. Après la lettre de la FIFA à la FAF, cette dernière aurait tout bonnement décidé de faire machine arrière et de retirer sa plainte se contentant uniquement des explications fournies par la FIFA.

La lettre envoyée par la FIFA à la Fédération algérienne de football a jeté un sérieux coup de froid sur les chances de voir le recours de l’Algérie être accepté. Il faut dire aussi que la FAF n’a pas communiqué et n’a même pas commenté le courrier reçu, ce qui laisse planer le doute concernant ce qui peut ou pourrait se passer dans les jours à venir. Un nouvel élément vient confirmer les soupçons de la rue algérienne.

D’après RMC Sport, la Fédération algérienne de football aurait ainsi retiré sa plainte et se serait contentée des explications qui lui ont été fournies par la commission d’arbitrage de la FIFA. Même si cela reste au conditionnel, le silence radio de la FAF en dit long sur le verdict  d’autant plus que le dossier aurait été fermé par l’instance internationale.

Le doute plane encore

Le défaut de communication de la FAF, le manque de clarté de la lettre envoyée par la FIFA sont des éléments qui laissent encore planer un peu de doute concernant cette affaire qui ne connait pas encore  son épilogue. Il est important de savoir que l’Algérie a annoncé précédemment vouloir saisir le Tribunal Arbitral du sport pour valoir ses droits.

Désormais, la décision de la FIFA de ne pas rejouer le match qualificatif à la Coupe du Monde est quasiment officielle, on s’attend à ce que la Fédération algérienne présidée par Charf Eddine Amara entame une nouvelle procédure au niveau de cette instance alors que les chances d’avoir une réponse favorable sont inexistantes.