La fédération camerounaise de football (Fecafoot) est secouée par un autre scandale de corruption. Quelques jours seulement après avoir limogé le secrétaire général de l’instance de football camerounais, en l’occurrence Didier Benjamin Banlock pour corruption, Samuel Eto’o a décidé de démettre de ses fonctions la cheffe du département Marketing et Responsabilité sociale de la Fecafoot, Liliane Ngo Mbog Binyet pour soupçon de malversations.

Dans un communiqué rendu publique mercredi le 4 mai, le président de la Fecafoot, Samuel Eto’o a annoncé sa décision de limoger, Liliane Mbog Binyet, cheffe du département Marketing et Responsabilité sociale. « Madame Liliane Ngo Mbog Binyet, précédemment Chef de Département Marketing et Responsabilité Sociétale, ne fait plus partie des effectifs de la Fecafoot à cause de soupçons de malversations financières », a annoncé Samuel Eto’o.

L’ancienne stars de football camerounais, Samuel Eto’o, n’a pas de donné de détails sur sa décision de démettre de ses fonctions, madame Liliane Ngo Mbog Binyet qui a été nommée à ce poste en avril 2020 pour succéder à Laurence Fotso.

Pour conclure son communiqué, Samuel Eto’o affirme que l’instance qu’il préside à savoir la Fecafoot, ne saurait pas étre responsable de tout acte posé par Liliane Ngo Mbog Binyet, sans indiquer si la Fecafoot a déposé plainte contre son ancienne collaboratrice. «Dès lors la Fédération Camerounaise de Football, ne saurait être tenue responsable d’actes posés par cette ancienne collaboratrice« , a conclu Samuel Eto’o. Un autre scandale éclabousse le football alors que l’Algérie attend toujours le verdict de la FIFA concernant l’arbitrage de Gassama, soupçonné lui aussi de corruption.