Hier, la Fédération algérienne de football a pendu un communiqué en réponse à celui de la Feca Foot. L’occasion pour remettre Eto’o à sa place mais aussi de redonner espoir à tout un peuple. 

Il y a deux jours de cela, le président de la Feca Foot avait endossé le rôle d’avocat pour pendre un communiqué et tout faire pour essayer de blanchir Gassama, l’arbitre du match Algérie – Cameroun. Eto’o avait fait savoir qu’il songeait à porter l’affaire devant la commission d’éthique de la FIFA et finalement, c’est là son erreur.

En effet, hier, la FAF a répondu avec un communiqué tout en subtilité mais qui a plusieurs bombes distillés à son actif. Cependant, ce qui attire encore plus, c’est le fait que le dernier paragraphe sonne comme un vrai défi à la fédération camerounaise pour aller ensemble à la commission d’éthique et en finir avec le fléau de la corruption dans le football africain.

Ce dernier paragraphe donne énormément d’espoir aux supporters algériens qui commencent peu à peu à retrouver confiance et à sentir un possible verdict positif pour les Verts.

Révélations de Hafidh Derradji

De plus, hier en fin de soirée, Hafid Derradji a donné de nouvelles informations sur le voyage de Gassama en Algérie puisqu’il aurait pu passer par Paris mais il a décidé d’aller au Maroc dans un premier temps avant d’aller ensuite en Tunisie pour ensuite rallier Alger. D’après le commentateur de Bein Sports, la FAF a donné de solides arguments et aurait peut-être des preuves sur une prétendue rencontre entre Gassama et d’autres gens à Rabat. Ça se pimente vraiment en attendant des nouvelles de la part de la FIFA.