Il y a du nouveau dans le dossier du recours déposé Fédération algérienne de football (FAF) auprès de la FIFA pour protester contre l’arbitrage scandaleux de gambien Bakary Gassama et de la VAR qui ont faussé le résultat de ce match. La réclamation induit par la FAF auprès de la FIFA sera soumise à la Commission de discipline pour examen et la décision sera connue ce jeudi le 21 avril. 

Dans un communiqué rendu public, ce lundi le 18 avril, la FAF annonce avoir envoyé un nouveau courrier à la FIFA, dans lequel elle demande à ce que le dossier soit examiné par la Commission d’arbitrage de la FIFA. « La Fédération algérienne de football a entrepris, conformément aux recommandations de ses conseils juridiques, une demande à la FIFA à l’effet de faire examiner le dossier de réclamation introduit au sujet de la rencontre Algérie – Cameroun, disputée le 29 mars 2022 comptant pour le match-retour des barrages des éliminatoires de la Coupe du Monde de la FIFA – Qatar 2022, par la Commission d’arbitrage de la FIFA », a annoncé la FAF sur son site officielle.

Toujours dans le même sujet, la FAF refuse à ce que l’affaire soit examinée par la commission discipline de la FIFA, en exigeant une structure spécialisée dans l’arbitrage et les technique de la VAR. «Cette demande est motivée par le fait que le dossier de réclamation introduit s’appuie sur un argumentaire et des considérations techniques liées à l’arbitrage qui nécessitent un examen de la part d’une structure spécialisée », a ajouté la FAF dans son communiqué.