Le sélectionneur Djamel Belmadi entretient toujours le flou sur son avenir avec l’Algérie et cela n’a pas empêché certains médias étrangers polémiquer sur l’avenir du technicien algérien.

Quelques jours seulement après le démenti de la Fédération tunisienne de football quant à la décision de la FTF de recruter Djamel Belmadi pour diriger l’équipe lors de la phase finale de la Coupe du monde-2022 au Qatar, l’entraineur algérien est annoncé proche de la sélection iranienne.

En effet, la chaîne TV irakienne « Al Taghyer » a annoncé lundi que Djamel Belmadi est officiellement contacté par la Fédération irakienne de football et le coach ne serait pas contre l’idée de diriger l’équipe nationale irakienne. Cette information a été vite démentie par les responsables de la Fédération irakienne de football qui ont tenus à préciser, qu’aucun contact établi avec l’entraineur algérien.

Le membre de la Fédération irakienne de football (FIF), Ahmed El-Moussaoui, lors des déclarations sur la chaine El-Kass a démenti l’information. «On n’a pas négocié avec Djamel Belmadi et tout ce qui se dit ces derniers temps à son sujets sont des rumeurs. On n’a pas encore tranché sur l’identité et le nom de notre futur sélectionneur », déclaré Ahmed El-Moussaoui.