L’ancien milieu de terrain international algérien Walid Mesloub a été jugé ce mardi le 05 avril par tribunal correctionnel de Versailles et il a écopé d’une peine de deux ans avec sursis et une amende financière. 

Selon les médias français, l’ancien joueur du FC Lorient, Walid Mesloub, a été jugé pour des faits de blanchiment d’argent et une affaire de trafic de drogues. Mesloub est soupçonné d’avoir blanchi 508.000 euros et le juge a requis contre une une peine de deux ans de prison assortie d’un sursis probatoire de trois ans et une amende de 30.000 euros contre l’ancien joueur international algérien.

Actuellement entraîneur adjoint de l’équipe réserve de Lens, Walid Mesloub a reconnu lundi d’avoir des relations avec un homme présenté comme la tête d’un réseau de trafic de drogue. L’homme de 36 ans a reconnu pour la parquet ses négociations et des achats de véhicules de luxe entre 2018 et 2020, avec ce chef de bande. « J’étais négligeant, il gagnait très bien sa vie, je n’ai pas vu le mal », a déclaré Mesloub au parquet, en ajoutant: « Nous partagions la même passion pour les voitures et il m’a dit qu’il en vendait, ainsi que de belles villas en Thaïlande. On a échangé une Audi contre une BMW, une Lamborghini Huracan et une Mercédès AMG. »