Comme tout le monde le sait, la FAF a déposé un recours au niveau de la FIFA pour se plaindre de l’arbitrage de Gassama. Interrogé par CFOOT, l’ancien sélectionneur, Rabah Madjer s’est illustré par des déclarations du moins polémiques.

Même si l’équipe a été éliminée du mondial qatari, les dirigeants de la FAF ont décidé d’introduire un recours pour dénoncer l’arbitrage scandaleux de Bakary Gassama qui a refusé à plusieurs reprises de revenir à la VAR. Même si l’ancien président de l’instance fédérale a fait comprendre qu’il n’y avait quasiment aucune chance pour que ça ait une incidence sur l’élimination de l’équipe nationale, la FAF voulait au moins informer concernant ce qui s’est passé.

Madjer, nouvelle sortie polémique

L’ancien sélectionneur national, Rabah Madjer s’est prononcé sur cette affaire avec des déclarations du moins surprenantes. Remuant encore le couteau dans la plaie, l’ancien joueur de Porto qui a échoué avec l’équipe nationale en tant que sélectionneur a assuré au site camerounais, CFOOT que « le fait que le Cameroun batte l’Algérie n’est pas une nouveauté ». « Même si la rencontre est rejouée et qu’on gagne, je ne pense pas que le Cameroun demandera à rejouer cette partie », estime encore l’ancien sélectionneur des Fennecs fustigeant indirectement la FAF et les supporters algériens.

« Beaucoup de choses ont changé et il faut maintenant travailler pour se perfectionner et essayer d’être plus performants », dit-il encore. N’ayant apparemment jamais digéré son limogeage et l’arrivée de Belmadi qui a redonné une âme à l’équipe et qui lui a offert un titre continental et une série de 35 matchs sans défaites, Madjer comme pour se venger assure : « Si la FIFA plie dans ce dossier, il y a fort à parier que d’autres nations demandent à rejouer ses matchs ». « Qu’est-ce qui va se passer par la suite ? », s’interroge Rabah Madjer, dont l’intervention fait beaucoup réagir sur les réseaux sociaux en Algérie.