Malgré l’amère élimination en match barrage de la coupe du monde, la FAF voudrait maintenir Djamel Belmadi qui a tout de même réussi de l’excellent travail au sein de la sélection. 

Les Algériens ont toujours la gueule de bois et n’arrivent pas encore à se remettre de la désillusion vécue avant-hier au stade Mustapha Tchaker et cet échec en match barrage de la coupe du monde. Forcément, l’avenir de Djamel Belmadi revient avec insistance et ce dernier a fait savoir en conférence de presse : « Le jour où je sentirai que je ne pourrai plus rien donner à la sélection, je me retirerai. » Telle a été la réponse du coach.

La FAF, sur son site internet est revenue sur l’échec et si l’élimination a du mal à passer, le travail accompli par Belmadi a été mis en avant durant les 4 ans qu’il a passé à la tête des Verts et la tendance serait vraiment vers un maintien du coach national avec comme objectif de relancer l’équipe et de la relancer avec de nouveaux joueurs pour essayer de préparer l’avenir et notamment les éliminatoires de la CAN 2023.

Selon Amara, Belamdi va rester

Ce jeudi, en conférence de presse, le désormais-ex président de la Fédération algérienne de football (FAF), Charaf Eddine Amara, a notamment annoncé sa départ, a maintenu Djamel Belmadi dans ses fonctions. Il est important de savoir que le sélectionneur national a décidé de prendre du recul après la dramatique élimination face au Cameroun avant de se prononcer officiellement sur son avenir à la tête de la sélection nationale.