L’arbitre gambien, Bakary Gassama, qui a dirigé le match retour des barrages à la Coupe du monde entre l’Algérie et le Cameroun, a faussé les résultats de la rencontre et a précipité l’élimination de l’Algérie avec ses décisions jugées injustes contre les hommes de Djamel Belmadi. 

Sur le premier but des Camerounais en première mi-temps, on voit bien une charge sur le défenseur Aissa Mandi, mais l’arbitre Bakary Gassama n’a rien signalé et a validé le but sans même prendre son temps de consulter la VAR. L’arbitre gambien a privé également l’attaquant Islam Slimani d’un but valable durant la première partie des prolongations.

Les deux décisions de Bakary Gassama ont complètement changé le cours du match,  transformant en un véritable cauchemar le rêve des Algériens de se qualifier à la Coupe du monde au Qatar. Sur cette polémique, le journaliste allemand, Joscha Berger, a jeté un véritable pavé dans la mare en faisant savoir que le premier but des Lions Indomptables inscrit par Choupo-Moting à la 22eme minute de jeu, n’a pas été vérifié par la VAR.

« Selon des indiscrétions autour du VAR dans le match Algérie – Cameroun, le 1er but du Cameroun n’avait pas pu être vérifié de manière adéquate par manque des replays et slow-mos à temps. Puis ensuite apparemment l’arbitre Gassama a décidé de continuer le match », a écrit Joscha Berger sur twitter. Une publication qui confirme les spéculations sur l’arbitre gambien, qui a complètement raté son match avec ses décisions totalement controversées.