Un grand coup qu’a frappé la sélection algérienne au cours de cette première manche des barrages de la Coupe du monde, en allant s’imposer au Cameroun.

Au terme d’un match finalement maitrisé, les Algériens prennent une belle option pour la qualification, en attendant le match retour mardi à Blida. Voici les notes de la rédaction.

Mbolhi (8) : Le dernier rempart de la sélection a bel et bien été au rendez-vous. Déterminant  à la 5e minute de jeu sur coup franc de Toko Ekambi, il a par la suite donné cette assurance à sa défense et n’a pas manqué d’assurer ses interventions.

Mandi (7,5) : On avait peur de son manque de compétition, on a été rassuré rapidement puisqu’il a quasiment gagné tous ses duels. Assurant une très bonne couverture et la relance, il a littéralement éteint Aboubakar.

Benlamri (6) : Le défenseur du Qatar SC a eu une première intervention compliquée mais s’est rapidement repris par la suite et a sorti la grosse artillerie. Même s’il a perdu beaucoup de ballons, il a gagné ses duels aériens et a été rassurant.

Bedrane (6,5) : Le pensionnaire de l’EST a été mis en difficulté d’entrée de jeu mais au fil du temps et grâce à son entente avec Benlamri et Mandi, il a su élever son niveau de jeu et a par la suite parfaitement géré les attaquants adverses. Sorti sur blessure, on attend de voir l’évolution de cette blessure.

Bensebaini (6) : Le gaucher de l’EN a connu un début de partie compliqué face à Aboubakar mais par la suite, il a rapidement repris le dessus en assurant ses relances et en affichant une grande solidité.

Benayada (6,5) : Le latéral droit algérien a été à la hauteur des attentes. Peu présent offensivement, il a été très costaud derrière et n’a commis aucune erreur. Une prestation très propre du joueur de l’Etoile devant l’attaquant lyonnais, Karl Toko Ekambi.

Bennacer (5) : On attendait beaucoup de lui mais finalement, le milieu de l’AC Milan n’a pas vraiment brillé. Jamais au diapason de la rencontre, il a perdu beaucoup de ballons et n’a pas été assez présent dans la construction.

Zerrouki (3) : Sans aucun doute, il a été le maillon faible de l’équipe nationale au cours de cette rencontre. Jamais dans le timing, il n’a gagné aucun duel et a commis beaucoup d’erreurs. Le joueur de Twente n’a jamais réellement existé au cours de ce match.

Belaïli : (7,5) : Encore une fois, il aura prouvé qu’il est un élément indispensable à l’équipe nationale. Avec une grosse activité en défense notamment, il a réussi à faire pencher la balance de son côté en étant la source de danger numéro 1 de l’équipe. Il est récompensé avec cette passe décisive pour Slimani sur le but.

Mahrez (5) : le capitaine de l’équipe nationale n’a pas vraiment été en vue au cours de cette rencontre. Même si sa conservation de balle a été excellente, il n’a pas pesé offensivement. On attendait beaucoup plus de la part du pensionnaire de Manchester City.

Slimani (8) : Le meilleur buteur de l’histoire de l’équipe nationale aura été le héros de la rencontre grâce à son but mais aussi à sa grosse débauche d’énergie. Présent offensivement et défensivement, il s’est dépensé sans compter et a beaucoup pesé sur la défense camerounaise.