Ce dimanche s’est tenue la conférence de presse du sélectionneur national, Djamel Belmadi. Le moins que l’on puisse dire, c’est que le coach national était nerveux et notamment à propos de l’absence d’Adem Zorgane.

De nouveau face aux journalistes, le sélectionneur national, Djamel Belmadi ne respirait clairement pas la sérénité puisqu’il a du s’expliquer sur ses choix et sur certains joueurs absents. On citera en particulier, Adem Zorgane qui n’a pas été retenu. Suite à une question d’un confrère sur l’absence du milieu de Charleroi, le coach s’est totalement emporté : «L’absence de Zorgane est du à un choix du coach. Il a un très bon avocat dans cette salle. J’ai encensé 40 joueurs au moins. Ne parlez pas au nom de l’Algérie et des algériens, parlez en votre nom ».

Belmadi s’en prend aux journalistes

« Certains pensent au fait que Zorgane n’est pas là mais pas tous. Parlez en votre nom ». a-t-il répondu avant d’ajouter : « Restez à votre place (aux journalistes), vous n’êtes personne pour me dire qu’il mérite. Il mérite d’après toi, journaliste qui n’a peut être jamais transpiré». Une réponse ou plutôt une attaque que personne n’a compris, car la question n’avait rien d’exceptionnel et c’était juste pour une prise d’informations.

« Si vous êtes un journaliste digne de ce nom, venez avec des chiffres et regardez l’évolution de la composition. Si on a une équipe type qui gagne, ce qui nous pose problème parce que nous, on aime perdre, on doit changer?», s’interroge-t-il. Il faut dire que l’absence de l’ancien du Paradou interpelle surtout qu’il est régulier et performant en club et qu’il a fait à la CAN.