Lors de la conférence de presse qu’il a animée ce dimanche au Centre technique national (CTN) de Sidi-Moussa, le sectionneur, Djamel Belmadi a évoqué plusieurs points concernant la sélection nationale. 

Au sujet de l’attaquant de l’OGC Nice, Andy Delort, qui a été écarté de la liste des joueurs convoqués pour la dernière Coupe d’Afrique des Nations (CAN), Djamel Belmadi affirme que ce joueur ne remettra plus les pieds en sélection. « Je n’ai rien de personnel avec Andy Delort. C’est quelqu’un que j’apprécie. Ceux qui disent que c’est personnel ne sont pas honnêtes. L’EN d’Algérie ne m’appartient pas, j’en suis garant pour l’instant ».

Il y’a quelques jours, Andy Delort s’est exprimé sur RMC Sports où il a affiché son envie de revenir en sélection et prendre part aux deux prochains matches barrages à la Coupe du monde face au Cameroun. Djamel Belmadi ne se voit pas concerné par les  déclarations du joueur. « Ne sur enrichissez pas le truc. Il l’a dit pour vous. Moi je ne suis pas concerné. Il nous a dit qu’il voulait se concentrer pendant un an sur son club. Rester sur le banc de touche avec son club ne le dérange pas pourtant. », en ajoutant:  » J’ai entendu ce qui a été dit. Pour moi c’était clos, vous en parlez. Que ça soit clair, il y a des gens qui sont à la recherche de buzz. Je suis sûr, vous êtes sûrs, que certains de nos compatriotes se sont réjouis de notre élimination. »

Belmadi ferme la porte

Djamel Belmadi refuse catégoriquement d’accorder une seconde chance pour Andy Delort et selon lui, il aurait fait la même chose avec son capitaine Riyad Mahrez.  « Soyez corrects, ne profitez pas parce qu’on a un genou à terre. C’est grave de donner autant d’attention. Il a pris une décision, on en a pris acte, on avance. Ça aurait été la même chose si c’était Riyad Mahrez. »