Plusieurs stades sont en cours de construction en Algérie. Aprés plusieurs années de lancement de travaux perturbés par de nombreux blocages, on fait le point sur l’avancement.

On commence par le stade de Baraki dont les travaux ont dépassé les 85%. Ce stade de 40 mille places, présenté comme un véritable bijou et dont le projet a été entamé en 2004 est arrivé enfin à la dernière ligne droite avant sa livraison puisque les chaises ont été posées en tribunes et l’éclairage a été récemment installé. Il ne reste plus que la pose de la nouvelle pelouse en gazon naturel pour livrer le stade. D’ailleurs, à ce propos, l’enceinte devrait être livrée d’ici fin 2022 a-t-on pu apprendre auprès de sources concordantes.

Stade de Douira

Pour ce qui est du stade de Douera, les travaux se poursuivent avec un rythme assez élevé avec des équipes qui se relaient jour et nuit pour faire avancer le chantier. Une bonne partie des structures métalliques ont été posées d’un côté et il reste à placer l’autre côté. Dernièrement, le ministre de l’Habitat, Tarek Belaribi, avait fait un saut sur le chantier et avait ordonné que le rythme soit accéléré et cela en monopolisant toute la main d’œuvre possible à raison de 3 équipes qui travaillent 8 heures chacune.

Tizi Ouzou et Sig

Enfin, en ce qui concerne les travaux de rénovation du stade de Constantine, le chantier avance à un rythme moyen, mais selon source proche du dossier, l’enceinte devrait être livrée à temps pour accueillir le CHAN 2013. D’autres enceintes ont été livrées et on pense notamment au stade d’Oran, mais aussi au stade Sig (20 mille places) qui va accueillir les matches de Football des Jeux Méditerranéens, prévus dans à Oran. Le seul bémol, c’est le stade de Tizi Ouzou, dont le projet est totalement à l’arrêt et cela depuis l’arrestation des frères Haddad, qui étaient en charge du chantier.