L’attaquant de l’OGC Nice, Andy Delort a publié un message énigmatique sur les réseaux sociaux. Pensant visiblement pouvoir revenir en sélection algérienne, celui qui a disputé la CAN2019 en Égypte joue désormais « la sympathie ».  

Mis à l’écart par le sélectionneur national, Djamel Belmadi suite à sa décision de mettre « une pause » à la sélection pour se consacrer à son club, Andy Delort, souhaite sans doute revenir en sélection. Pour ce faire et « forcer son retour », le Niçois joue la communication sur les réseaux sociaux. Une bataille perdue d’avance, puisque Djamel Belmadi a classé son dossier et ne fera pas machine arrière… Delort ne fera jamais son retour tant qu’il est à la tête de la sélection national.

« Delort nostalgique »

Malgré la séparation brutale avec la sélection algérienne, Andy Delort semble nostalgique. Ce vendredi 28 janvier, l’attaquant a publié une story sur Instagram pour remercier les Algériens pour leur soutien. « Merci pour tous les messages », a écrit Delort accompagnant sa publication de drapeaux algériens. De quel soutien parle Delort ? Sur les réseaux sociaux, les internautes s’interrogent sur « ce soutien », d’autant plus que la majorité écrasante des supporters de la sélection nationale ont largement condamné sa décision évoquant « un manque de respect total à la nation ».

 

Régulièrement convoqué par Belamdi depuis sa première sélection quelques jours avant la Coupe d’Afrique des nations CAN-2019 en Egypte, Delort (30 ans) a rejoint cet été l’OGC Nice en provenance de Montpellier. Au moment de sa signature à Nice, l’attaquant aurait paraphé un document pour mettre l’équipe nationale entre parenthèses pendant une année, privilégiant ainsi son club. Cette décision avait provoqué un tollé en Algérie et la colère de Djamel Belmadi.