Le sélectionneur de l’Algérie, Djamel Belmadi, lors de la conférence de presse animée ce mercredi à Douala (Cameroun) et à la veille du match décisif du Groupe E qui mettra aux prises l’Algérie au Côte d’Ivoire, ce jeudi à 17h00 (heure algérienne) et dans le cadre de la 3eme et dernière journée de la phase des groupes de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN) semble confiant de réaliser la victoire face aux Éléphants  et se qualifier aux 8e finale de la compétition. 

Malgré les débuts ratés des champions en titre, qui restent sur un match nul (0-0) face à al Sierra Leone et une défaite contre la Guinée Equatoriale (1-0), le coach Djamel Belmadi affirme qu’il a toujours confiance en ses joueurs pour sortir le grand jeu face à la Côte d’Ivoire, valider le billet qualificatif au prochain tour et faire taire les mauvaises langues. « J’ai 100% confiance en mes joueurs, c’est évident. On peut parler jour et nuit mais le plus important se passe sur le terrain. On doit battre n’importe quelle équipe qui arrive. J’espère qu’on le montrera demain incha’Allah. »

« Je n’ai pas demandé la délocalisation du match »

A propos de la rumeur avancée par certains médias concernant la délocalisation du match de ce jeudi Algérie-Côte d’Ivoire à Yaoundé, le coach des Verts dément avoir demandé la délocalisation.  « La délocalisation ? C’est une rumeur. La pelouse est dans quel état ? C’est tout. J’ai mon opinion sur la pelouse mais je n’ai pas demandé une délocalisation. J’ai assez de travail avec mon équipe. Je suis focus sur le match. Tout ce qui se passe autour, on doit juste faire avec ».

« Notre seul problème réside dans l’efficacité »

En deux matchs joués, les camarades de Riyad Mahrez n’ont inscrit aucun but. Cette situation agace Djamel Belmadi qui souhaite retrouver cette éfficacité offensive face à la Côte d’Ivoire. « Je n’ai pas envie de trouver des excuses. Quand j’analyse mes deux matchs, notre problème est le manque d’efficacité. On ne serait pas en train de se poser ces questions si on les avait concrétisées ».