Ce dimanche soir, l’Algérie s’est inclinée face à la Guinée Equatoriale sur le score de 1-0 en match comptant pour la deuxième journée du groupe E de la Coupe d’Afrique des nations.

Le sélectionneur algérien, Djamel Belmadi s’est confié à l’issue de cette défaite, une première depuis 2018. Ce dernier évoque un moment difficile pour les Fennecs, tout en mettant l’accent sur le match face à la Cote d’Ivoire jeudi soir, où les Algériens devront impérativement s’imposer s’ils veulent continuer leur aventure au Cameroun.

« La prochaine rencontre sera une rencontre difficile. La Côte d’Ivoire est une bonne équipe et ils ont des grosses individualités. On ne s’attendait pas à avoir 1 point après 2 matchs », déclare Djamel Belmadi en conférence de presse. « Le monde va s’abattre sur nous. J’en prends largement la responsabilité là-dessus. On doit y croire. La Côte d’Ivoire est une grosse équipe mais ça ne sera pas insurmontable », ajoute le champion d’Afrique en titre

Le sélectionneur algérien est revenu sur la rencontre de ce soir, largement dominée par les Fennecs, mais sans parvenir à trouver le chemin des filets. « De la malchance ou de la maladresse », dit le sélectionneur national ajoutant que dans le football « on peut dominer outrageusement sans marquer ou prendre de point et on peut en parler pendant des heures. On se crée des occasions par dizaine mais aucun ballon veut aller au fond ».

Concernant la superbe série d’invincibilité de 35 matches, qui a pris fin aujourd’hui après trois sans la moindre défaite, Djamel Belmadi estime que la sélection « voulait avoir la série mondiale, mais on est deuxième ou troisième. Cette série occupe nos pensées et c’est normal. Mais maintenant, il y a autre chose à aller chercher, et c’est la qualification ».