Djamel Belmadi n’a pas le sourire avant le deuxième match de la CAN, mais la conférence de presse précédant cette rencontre l’a visiblement aidé à le retrouver. Le sélectionneur a été confronté plusieurs questions très insolites 

Interrogé sur les critiques dont font l’objet les joueurs, notamment Youcef Atal, après la première rencontre face à la Sierra Leone (0-0, Djamel Belmadi, a comme d’habitude, gardé son froid pour répondre et protéger ses joueurs. « Qui a critiqué Atal ? Sur les réseaux sociaux ? Heureusement qu’on n’est pas sur les réseaux (rires). »

Un autre passage de Belmadi au cours de cette conférence est massivement relayé sur les réseaux sociaux. Répondant à un journaliste espagnol, le sélectionneur national a affirmé qu’il ne comprenait pas cette langue avant de régaler en lâchant un « Bssahtek l’Espnagol  khouya, (rires), bien joué, bravo… ».