L’Algérie réfléchit une nouvelle fois à proposer sa candidature pour l’organisation d’une Coupe d’Afrique des nations. C’est ce qu’a appris Foot Algérie d’une source bien informée. 

Grande nation du football, l’Algérie ne disposait cependant pas de beaucoup d’infrastructures lui permettant d’organiser une CAN. La preuve, ce grand pays de football, n’a organisé la compétition qu’une seule fois de son histoire. C’était en 1990, un lustre. Mais ceci pourrait changer. En effet, l’Algérie prépare les Jeux méditerranéens ainsi que la septième édition du Championnat d’Afrique des nations des joueurs locaux de football (CHAN) et la Coupe d’Afrique des nations (CAN des U17), prévus en Algérie durant l’année 2023. L’occasion pour l’Algérie de se doter de stade pour préparer de grandes compétitions.

Candidate malheureuse à l’organisation des dernières éditions des Coupes d’Afrique des nations (2019, 2021 2023 et 2025) , l’Algérie envisage en effet de déposer sa candidature pour l’organisation de la CAN 2027, apprend-t-on d’une source proche des instances footballistiques algériennes. Actuellement, l’Algérie dispose des moyens financiers et des infrastructures de qualité pour abriter une compétition d’une telle envergure. En plus du stade du 5-juillet, qui nécessite des travaux de rénovation, plusieurs stades sont actuellement en phase très avancée de construction, notamment ceux de la capitale Alger à savoir les enceintes de Beraki et Douira.

Stade d’Oran, joyau déjà prêt

Inauguré l’été dernier, le stade olympique d’Oran, dont les travaux ont démarré en 2010, a une capacité de 40 000 places couvertes, et revêtu en gazon naturel. Répondant aux normes internationales en matière de football ou d’athlétisme, le stade d’Oran est en mesure d’accueillir des compétitions nationales et internationales de très haut niveau. Plusieurs autres stades sont actuellement en chantier et d’autres nécessitent des travaux de rénovation à l’image du stade Hemlaoui de Constantine et le stade du 19 mai à Annaba. Il faut rappeler que le nouveau stade de la JS Kabylie dans la wilaya de Tizi-Ouzou d’une capacité de 50 mille places n’est toujours pas livré. L’avancée est estimée à envions 85%, mais la gestion de ce stade est chaotique, selon plusieurs observateurs du football algérien.

Un candidature d’ici 2025

Si l’Algérie souhaite organiser une telle compétition, elle devrait déposer sa candidature d’ici 2025 et attendre le verdict finale de la CAF.  La FAF devrait d’abord consulter les pouvoirs publics, seule autorité à pouvoir décider. Lorsque toutes les conditions seront réunies pour accueillir cette compétition, l’instance algérienne de Football devra déposer un lourd dossier candidature et attendre la décision de la CAF. Il important de rappeler que le Sénégal est également  annoncé sa candidature pour organiser la CAN 2027.