La séance d’entrainement de la sélection algérienne, de ce jeudi, 13 janvier, se déroule sous une forte présence des forces de sécurité camerounaise. 

Les services de sécurité fortement déployés aux abords du terrain annexe du complexe multisports du stade de Japoma, où l’Algérie effectue une séance d’entrainement. Selon les images partagées sur les réseaux sociaux, des hommes cagoulés, fortement armés sécurisent les alentours du stade. Des journalistes présents à Douala ont également observé une vingtaine de véhicules des forces de sécurité à proximité de l’hotel des Algériens.

 

Réelle menace ?

Le Cameroun qui accueille cette 33e édition de la Coupe d’Afrique des nations connait depuis plusieurs jours de violents affrontements entre l’armée et les séparatistes ayant fait pas moins de 3 morts mercredi, à Buea dans le Sud-Ouest du pays. Ces fusillades ont créé la panique, dans cette région qui accueille les équipes du groupe F de la CAN 2022, constitué du Mali, de la Mauritanie, de la Tunisie et de la Gambie, qui ont disputé leurs premiers matchs le 12 janvier au stade omnisports de Buea.