Avant le grand tournoi continental, l’Algérie a les faveurs des pronostics pour un deuxième sacre consécutif, c’est le cas notamment du consultant français, Pierre Menes qui place l’Algérie, le Sénégal et le Cameroun, pays hôte de la CAN, comme favoris pour remporter le sacre. 

Cela paraît logique, tant que la sélection algérienne aligne victoire sur victoire depuis 3 ans en étant toujours présente dans les grands rendez-vous. Sacrée championne d’Afrique pour la deuxième fois de son histoire, lors de la CAN-2019 en Egypte, l’Algérie, donnée favorite par la majorité des spécialistes va mettre son titre en jeu, en présence des éternels favoris: le Cameroun, le Sénégal, le Nigeria, l’Egypte, ou encore la Côte d’Ivoire.

« L’Algérie, le Sénégal et le Cameroun »

Pour Pierre Ménès, les Fennecs sont les grands favoris de cette Coupe d’Afrique, qui aura lieu cette année au Cameroun du 9 janvier au 6 février 2022. « Mon favori ? Je dirais l’Algérie et je ne vais pas être très original. ‘One, two, three…’ Je pense que le Sénégal a une belle équipe aussi et puis le Cameroun qui joue à domicile aussi. On va suivre cette compétition avec intérêt en espérant qu’elle ne soit pas trop polluée par le Covid, mais c’est aussi valable pour les matchs en Europe pendant quelques semaines. La CAN, c’est comme l’Euro, c’est ni mieux ni moins bien », dit-il.

L’ancien consultant de Canal+ a largement commenté, la décision de la FIFA d’accorder aux clubs européens le droits de garder les joueurs africains jusqu’au 3 janvier, soit une semaine avant le début de la compétition. « Ce n’est pas normal d’empêcher les joueurs d’y aller mais c’est évident que cette compétition est mal placée », dit-il encore avant d’ajouter « Des clubs français vont souffrir grandement pendant cette CAN. Mais on parle aussi d’Afrique et il y a des conditions climatiques qui font que c’est trop difficile de mettre cette compétition en été ».