Foot Algérie – L’ancien international marocain, Abdeslam Ouaddou, connu pour son soutien à la sélection algérienne de football, fait l’objet, depuis plusieurs jours, de nouvelles attaques virulentes à caractère raciste sur les réseaux sociaux. 

La campagne haineuse anti-Abdeslam Ouaddou a atteint un rythme effréné avec de nouvelles attaques sur les réseaux sociaux, pour reprocher à l’ancien footballeur marocain son stage dans le staff technique de la sélection algérienne pour l’obtention d’une licence professionnelle. «Le harcèlement du mouvement Moorish raciste et xénophobe continue sans relâche. La justice sera saisie de nouveau. Ils se prétendent défenseurs de l’histoire, de la territorialité du Maroc ainsi que de notre Roi. Les autorités marocaines doivent intervenir rapidement», a tweeté l’ex-international marocain.

La photo incriminée cette fois-ci: le visage de Ouaddou, tout sourire, sur le corps d’un singe, entouré de bananes, dont une la tenant par la main droite. «Ils veulent me mettre un genou à terre, j’aimerais leur dire que c’est peine perdue. Vous n’arriverez jamais à me faire détester mon prochain pour des raisons politiques.

Vos idées nauséabondes contraires à ma vision de la vie et du vivre-ensemble ne rentreront jamais dans mon logiciel», a-t-il ajouté. Une vague de soutien sans précédent a envahi la page Twitter de l’ancien joueur de Fulham, les followers appelant à l’arrêt immédiat de cette «cabale» contre l’ex-défenseur marocain.

Avec l'Expression.com