Le défenseur central, Mehdi Tahrat, qui était retenu par son club d’Al Gharafa jusqu’au 3 janvier a trouvé une solution pour s’en débarrasser et rejoindre le stage de la sélection algérienne de football qui se prèparer plus tôt que prévu. 

Sous menace de suspension avant le match de son équipe Al Gharafa qui a reçu mercredi Al Sailiya, Mehdi Tahrat aurait provoqué volontairement une faute pour écoper d’un 4eme avertissement synonyme d’une suspension pour un match ferme.

Le défenseur central des Verts  ne sera pas concerné par le prochaine rencontre avec son club face à Shamal prévu le 3 janvier. De ce fait, le joueur peut être libéré par son club  ce jeudi et il sera mis à disposition de Djamel Belmadi.

Pour rappel, le sélectionneur national, Djamel Belmadi, a un réel problème pour composer sa charnière centrale pour le premier match amical des Verts à Doha le 1er janvier face à la Gambie, suite à l’absence de Djamel Benlamri et Aissa Mandi retenus pas leurs clubs respectifs et Mohamed-Amine Tougai qui est testé positif à la COVID-19. Il peut désormais compter sur les services de Mehdi Tahrat qui sera aligné aux cotés d’Abdelkader Bedrane dans l’axe défensif.